Bien-être

Du gras pour la santé

Photo-huile-dolive-6

Nous consommons quasiment tous de l’huile pour faire assaisonner une salade, cuire une viande, des légumes ou encore faire des frites. Quand nous sommes au régime, nous avons également tendance à supprimer toute forme de gras dans notre alimentation. Pourtant, les huiles sont nécessaire pour être en bonne santé mais il faut savoir lesquelles il faut choisir. 

Tout d’abord, il y a l’huile d’olive que nous connaissons tous et qui est le produit incontournable de mes recettes. L’huile d’olive s’utilise aussi bien en assaisonnement qu’en cuisson. Elle aurait un impact positif sur les indicateurs du risque de maladies cardio-vasculaire (tension artérielle, mauvais « cholestérol »…). Malheureusement, il existe aussi des contrefaçons de ces huiles dont les qualités sont bien inférieures à la véritable huile d’olive. Pour être sûr de votre achat, choisissez une huile de première pression à froid, millésimé affichant le nom du moulin ou du verger ou encore celle AOP ou AOC.

L’huile d’olive est riche également en oméga 3 comme l’huile de colza. Les oméga 3 sont des « bonnes » graisses qui agit également sur le système cardio-vasculaire. Cependant, cette huile ne résiste pas aux températures supérieur à 120°C et perd alors toutes ses vertus. Il faut donc la consommer cru.

L’huile de tournesol est aussi riche en « bonnes » graisses que les autres mais c’est celle qui apporte également le plus de vitamine E qui protège et répare la peau et les cheveux. On peut l’utiliser aussi bien cru que cuite et même pour les fritures car elle résiste très bien aux fortes températures.

L’huile de noix est plutôt fruité mais contient également des « bonnes » graisses et de la vitamine E. Par contre, elle est très fragile et ne peut pas être utilisé pour les cuissons.

Et enfin, l’huile de palme que tout le monde connaît. Elle est critiquée de tout les côtés et pourtant, l’huile de palme brut a des propriétés qui participent à la protection des cellules contre les méfaits du vieillissement et des antioxydants. En revanche, elle contient une quantité plus importante de mauvaises graisses (55% contre 10% dans l’huile d’olive) et elle pose problème pour l’environnement. Alors si vous souhaitez en consommer, il faut choisir des huiles de palmes brutes issues de forêts éco-responsables. 

Pour profiter des bienfaits de toutes ces huiles, variez-les. Ou sinon, achetez des mélanges d’huiles tel que Isio 4. 

Info issues de « Vie pratique féminin »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s